Pongara Lodge

Réveil à 7h45 pour un départ à 8h15, direction l’embarcadère le Barracuda. Nous n’y sommes jamais allés. Explication de l’agence de voyage, c’est simple, vous allez vers Owendo, après le rond-point de la SNI, vous passez le pont, c’est la route pavé à droite après le nouveau Prix Import. C’est ça les adresses à Libreville 🙂 Et ben on trouve sans problème.

C’est partie pour le Bateau, le temps est pluvieux 🙁 Nous partons en direction de la pointe Denis, nous la contournons, pour descendre en direction du sud.

Il pleut légèrement, mais les paysages de la forêt équatoriale en bord de mer avec la brume entre les arbres donnent une ambiance fantastique aux lieux !! On se croirait dans les brumes des forêts du seigneur des anneaux.

DCIM100GOPROAprès avoir dépassé la baie des tortues, nous passons devant la pointe du phare et nous arrivons à Pongara Lodge.

MapIci on n’accoste pas en bateau, du coup petit plongeon, l’eau est chaude !!

Pongara Pongara2L’apéro de bienvenue est sous la pluie équatoriale.

Pongara 002La pluie s’est arrêtée le temps se dégage, direction la plage pour la baignade, lecture et … l’apéro 🙂

DCIM100GOPROVisite de notre Lodge, sympa on va être pas mal.

Pongara 004_stitch Pongara (5) PontagaraBenoit (07)Petite balade digestive sur la plage pour aller voir les petites falaises. Des paysages magnifiques entre la foret, la plage et la mangrove même si le temps est couvert.

DCIM100GOPROIl y a quand même quelques challenges, la traversé des rivières sur les troncs d’arbres, pas toujours très stables.

Pongara6 Pongara7 Pongara9Petite douche et direction l’apéro et le repas, ce soir pas de folies, lecture puis dodo car demain le réveil est à 5h40 pour aller marcher en forêt.
Plus facile à dire qu’à faire mais un réveil à 5h40 un dimanche, ça reste toujours rude !! Un petit café et c’est partie pour 3h de marche dans la forêt équatoriale du Gabon. Il fait encore sombre et encore plus dans la forêt.

Pongara3Notre guide beaucoup plus bavard qu’à Nyonie nous explique les différents arbres mais aussi leurs utilisations : anti-moustique, pour assainir l’eau, … Mais aussi comment utiliser les fourmilières comme appât à poisson. Ou comment utiliser une herbe particulière pour couper la peau suite à une morsure de serpent. Nous avons même mangé une feuille pour couper la soif !! L’eau reste très présente au Gabon !!

Pongara4La balade continue, malheureusement pas d’animaux en vue, juste des traces d’éléphants et des bruits de singes.
Un arbre qui saigne, on se sert aussi de la sève comme de la Bétadine.

DCIM100GOPRODe retour en brousse en bord de mer !! Mais toujours pas d’animaux malgré la bouse d’éléphant, ils ont dû passer ici dans la nuit ou tôt le matin.

DCIM100GOPRO Pongara (4) DCIM100GOPRORetour vers les lodges, mais avant, test de la liane à eau. C’est impressionnant, vous la coupez et un filet d’eau clair coule. J’en ai bu et ça n’a pratiquement pas de gout et c’est frais. Il faut faire attention car il faut des dizaines d’année pour avoir une liane à eau de grande taille.

Pongara5Après 3 heures de marche, c’est l’heure d’un bon petit déj. Le temps est magnifique, pas de nuage et grand soleil.
Direction la plage pour profiter du soleil. Baignade, lecture, baignade, lecture, la vie dur quoi !!

Pongara (2) Pongara (1)Il faut bien jouer avec les gadgets 🙂

Pongara 044Petit repas, de nouveau baignade mais il est 15h et c’est déjà l’heure de rentrer !!
Il n’y a pas à dire c’est grâce à des weekends comme ça, sans connexion internet ou téléphonique, au milieu de la nature avec des paysages magnifique que l’on recharge les batteries !!

Posted from Pongara, Estuaire, Gabon.

Rallye de Libreville

Weekend particulier, après le vin hier, nous avons reçu notre nouvelle voiture pour les parties persos du projet. Du coup, nous en profitons pour aller faire un rallye 4×4 dans Libreville. Des amis nous l’ont conseillé, ils y participent aussi, c’est l’occasion de visiter Libreville sous un autre regard.

Levé 6h et rdv à 7h à l’autre bout de Libreville, dur pour un dimanche. Inscription, récupération de notre enveloppe, des instructions, du t-shirt et nous voilà prêts. Début du rallye, un bon café 🙂 Distribution de soda et la première enveloppe et c’est partie !!!

La première étape nous amène direction le port d’owendo ou nous n’avions jamais mis les pieds. Ici on transporte des choses bizarres ….
Rallye AnneSo (01)

Nous récupérons notre deuxième enveloppe dans un quartier un peu particulier, les gens vont devenir propriétaire après 25 ans de location. Ca ressemble presque à nos lotissements, moins de grillages et des maisons plus petites.

Direction la décharge de Libreville, là nous découvrons un autre visage de la ville, nous ne sommes plus au bord de mer, au milieu de villa, immeubles et bâtiments officiels. Nous sommes au milieu de la dure réalité d’un certain nombre d’habitants. La visite commence par le bricolage de l’électricité (très courant ici).

Rallye AnneSo (34)Il n’y a pas d’effet de vitre, ni de brume, il s’agit des fumées toxiques venant de la décharges où sont brulés les ordures …

Rallye AnneSo (35) Rallye Libreville 022Et encore nous apprenons que les villages autour de la décharge ont été détruits, mais les gens reviennent autours pour récupérer des choses.

Nous nous écartons de la décharge pour aller à l’étape suivante, le 4×4 devient obligatoire.

Rallye Libreville 003

Il n’y a qu’une seule ligne au Gabon, autant vous dire qu’on en croise pas souvent, voici le Transgabonnais !!

Rallye AnneSo (09)En pleine concentration pour résoudre l’énigme, mais où se trouve la prochaine étape ??

Rallye AnneSo (11)Rallye AnneSo (19)Nous sommes repartis pour traverser de nouveaux quartiers à Libreville, à la recherche des toboggans (route en forme de montagne russe).

Rallye AnneSo (77)Puis nous partons à la recherche du garde mangé des pandas, il fallait prendre la direction du quartier de Bambouchine. Nous nous enfonçons dans les quartiers via des petits chemins à la recherche de la cocue de bill, une école primaire au nom d’Hilary. Rallye AnneSo (100) Rallye AnneSo (60)Si vous voulez des vêtements qui tiennent tous seul, n’hésitez pas à les amidonner 🙂 C’est surtout employé pour les boubous, le tissu est amidonné pour qu’il se froisse moins facilement.Rallye AnneSo (62)C’est très intéressant de parcourir les différents quartiers de la ville, les disparités sont énormes entre notre « monde » en bord de mer et l’arrière pays de la ville. Ici seules les routes principales sont goudronnées, le reste c’est de la piste.

Une nouvelle étape mais avant de repartir, un petit challenge, changer une roue de 4×4 le plus rapidement possible avec une main attachée à celle de son partenaire.

Rallye AnneSo (124)Finalement nous avons mis un peu moins de 5 min.

Avant de repartir nous partons à la recherche de quelques infos

Rallye AnneSo (95)

C’était assez marrant, à chaque carrefour, de demander notre chemin aux gens. Alors entre nous qui ne connaissons rien à Libreville et le fait qu’il n’y a pas d’adresse, c’est compliqué. Il faut se repérer surtout quand on te dit, bon tu prends à droite, puis à gauche, après les sœurs à droite et au niveau du lavage avec le malien c’est bon tu y es. Ou encore, tu prends la route à droite, pas la piste, la goudronnée, ensuite tu continus jusqu’à la fin du goudron, à droite. Le plus dur, tu prends la route principale (mais il n’y a que des pistes ici ?) et à la barrière, à gauche. Bref il nous en faut du temps pour trouver les étapes.

Rallye AnneSo (131)

Ils sont mimi à cet âge 🙂 Par contre très dur à photographier, ils courent dans tous les sens.

Rallye AnneSo (74) Rallye AnneSo (102)J’adore les marchés au Gabon, c’est toujours très coloré surtout avec leurs parasols de toutes les couleurs

Rallye AnneSo (120)Après plus de 6h de rallye, nous approchons de la fin, le cap Santa Clara

Rallye Libreville 056La remise des prix, malgré notre arrivé en dernier à la dernière étape 🙂 nous ne sommes pas les derniers au classement général, ouf il y avait des questionnaires pour nous sauver.

Rallye Libreville 042Avant de vous laisser, il faut que je vous présente l’équipe et notre 4×4

Rallye Libreville 055Rallye Libreville 075GOPROFILM

Très belle journée, un moyen sympa de découvrir la ville sous une autre forme et les habitants qui l’animent !!!

Le seul bémol avec cette voiture, c’est quand vous ne dépassez pas les 50-60km/h avec une boite auto, la clim, de nombreux passages de flaque de boue, de chemin de terre, … , vous consommez beaucoup…. 🙁 On n’ose pas imaginer le mode non économique

Rallye Libreville 094

 

Posted from Pk5, Libreville, Estuaire, Gabon.

Carnaval International de Libreville

Voici les premières photos du premier carnaval international de Libreville !!!

Première attraction, l’arrivée du président, encadré de motards, des 4×4 blindés et plein de gardes du corps, lui, il était à bord de son Aston Martin, encore mieux que James Bond.

Après un peu/beaucoup d’attente, nous avons eu des défilements de groupes en tenue traditionnelle du Gabon. Par contre avoir un garde républicain avec son M16 pour surveiller, ça fait drôle.

Pour clôturer le spectacle, une caravane de danseuses brésiliennes dont tout le monde ne voulait voir que le derrière.

Le petit bémol, un projecteur tellement puissant que prendre des photos était difficile mais merci Augustin pour les photos !!

Posted from Libreville, Gabon.

Cap Santa Clara (à pied)

Pour nous dégourdir les jambes, nous avons décidé d’aller au Cap Santa Clara à pied sans prendre de clandos.

DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO Santa Clara 003 Santa Clara 005 Santa Clara 010 Santa Clara 0133 heures de marches sur la plage, nous avons du surmonter deux obstacles. Le passage devant la résidence du président, parfaitement négocié par Benoit (mais pas de photo) et le passage d’une rivières, Anne-Sophie y a laissé sa tongue.

Mais après l’effort, le réconfort
Santa Clara 017

Une petite vidéo résumant notre marche :

Posted from Cap Santa Clara, Estuaire, Gabon.

Weekend la Baie des Tortues

Après un weekend à Nyonie, nous voilà partie pour la baie des tortues.

Cette fois le village n’est pas à 1h de bateau + 45 min de 4×4. Nous allons de l’autre côté de la pointe Denis (cf Article la pointe Denis). Ici c’est un peu plus luxe, d’un côté la résidence du président et nous avons comme voisins la résidence d’un roi. Mais l’essentiel est que cette zone est surtout protégée car c’est un des rares endroits où les tortues luth viennent pondre.

Départ en bateau le samedi

Après la traversé de l’estuaire, nous passons la pointe est ces arbres « posés » sur la mer

Arrivée à la destination

Petit cocktail de bienvenue

Petite visite des lieux

Et la plage !!!

La ponte des tortues se déroule uniquement de nuit, du coup la journée c’est activités baignades, canoë, dégustation, bronzette, château de sable, promenade, …

Après une bonne journée, des bons repas, il est 22h direction la plage à la recherche des tortues. Pour ceux qui s’inquiètent de comment de nuit on trouve une tortue, en fait elles ne sont pas petites mais grosses, plus de 200kg !! Vous ne pouvez pas les rater !!

Pour plus d’information, je vous invite à lire l’article de Wikipedia

Première étape, remonter la plage pour aller en lisière de la végétation

Deuxième étape, creuser, d’abord avec les nageoires de devant puis celles de derrières, le trou atteints presque 80 cm

Troisième étape, pondre, plus de 80 œufs

Quatrième étapes, reboucher et camoufler son nid

Cinquième étape, le retour à l’eau

Il faut quand même compte plus de 1h30 pour tout le processus. Finalement nous apprendrons le lendemain que c’était une petite tortue …

Encore une journée à profiter de la plage et il temps de rentrer à Libreville 🙁

Posted from Batavia, Libreville, Estuaire, Gabon.

Weekend Nyonie

Après une petite période d’absence sur le blog (semaine de break en France) me voilà de retour à Libreville !!! Nous passons notre premier weekend de rotation dans l’hémisphère sud 🙂 (une première pour moi) et plus précisément dans le village de Nyonie entre la foret et la mer.

Levé 7h pour être au port à 8h pour prendre le bateau et ensuite un 4×4 jusqu’au village. C’est à bord du 4×4 que nous allons franchir l’équateur en sortie de foret !!!!

Nous avons environ 40 min de bateau, assez sympa surtout avec les paysages de mangrove sur la fin du trajet.

Puis une fois arrivé au bout de l’estuaire, nous avons 45 min de 4×4 jusqu’au village

Grâce à la montre GPS nous savons qu’à la sortie de la foret nous passons l’équateur !!! Malheureusement nous n’avons pas de lavabo pour vérifier que l’eau du siphon tourne dans l’autre sens.

Encore quelques kilomètres et nous voilà au paradis, un 1er décembre. Courage les amis !!

Il fait trop chaud pour aller dans la foret voir les animaux, du coup c’est activités détente jusqu’au soir (baignade, apero, pétanque, …) mais avant les habitués viennent chercher les restes.

La chaleur commence à baisser, il est temps de partir faire un tour pour essayer de voir des animaux sauvages.

Après quelques kilomètres en forêt, nous arrivons dans la première clairière ou des magnifiques buffles nous regardent.

Un aperçu de la forêt équatoriale, malheureusement c’est très dur d’avoir un rendu sur les photos pour montrer l’atmosphère. Imaginez des arbres immenses, la moiteur de l’air, les bruits des insectes.

Et là dans une des plaines, un troupeau d’éléphant au loin !!! Le temps de nous approcher, ils commencent à se cacher dans la forêt. Mais nous avons le temps d’en prendre un en photo

Nous nous arrêtons pour une petite photo de groupe en haut d’une colline, la vue est splendide !!!

Parfois il y a des petits obstacles sur la piste

Le retour se fait de nuit, une bonne douche froide, un repas et une balade sur la plage à la recherche de tortue que nous ne verrons pas direction le lit. Car le lendemain réveil à 5h pour allait marcher en forêt à la « fraiche ».

A la différence de la montagne, quand vous vous levez à 5h il ne fait pas froid, il fait même déjà chaud !!

C’est partie pour environ 10 km de balade à la « fraiche ».

On est petit dans cette forêt

Une maison à mille pattes

Nous ne verrons pas de gros animaux mais des traces comme des traces de léopard

Ici quand vous mangez du poissons, il vient d’être péché

Une dernière petite balade avant de rentrer du weekend.

 

Cap Estérias

Ce dimanche, levé à 8h mais pour la bonne cause, journée découverte et plage au Cap Estérias.

Après 45 minutes de route dont 30min de piste de mauvaise qualité nous arrivons enfin. Petite marche d’approche pour enfin arriver sur la plage.

Petite balade avant d’aller manger.

Il est temps de rentrer avant que la marée ne soit trop haute.
Le resto en bord de plage en plein mois de Novembre, ça n’a pas de prix 🙂

Digestion à l’ombre

 

Posted from Estuaire, Gabon.